Peut-on Boire une Bière Sans Alcool Durant la Grossesse ?

Bière -

Peut-on Boire une Bière Sans Alcool Durant la Grossesse ?

de lecture - mots

Nous savons tous que c'est une mauvaise idée de boire de l'alcool quand on est enceinte.

Mais qu'en est-il de la consommation de bière sans alcool pendant la grossesse ? Est-ce dangereux ?

C'est un choix personnel, pour deux raisons :

  1. De nombreuses bières sans alcool contiennent de petites quantités d'alcool.
  2. Il n'y a pas de niveau " sans danger " de consommation d'alcool pendant la grossesse.

Cependant, cela ne signifie pas que vous devriez éviter la bière sans alcool lorsque vous êtes enceinte. Et cela ne veut pas dire que vous devriez vous inquiéter si vous êtes enceinte et que vous avez bu de la bière non alcoolisée, surtout qu'elle présente de nombreux bénéfices pour la santé.

 

POURQUOI LA BIÈRE SANS ALCOOL CONTIENT-ELLE DE L'ACOOL

Le fait qu'une bière sans alcool contienne ou non de l'alcool dépend de l'endroit où elle est produite et de la précision avec laquelle le brasseur mesure sa teneur en alcool.

bière sans alcool

La bière produite en Europe et aux États-Unis peut être étiquetée comme non alcoolisée ou sans alcool alors qu'elle peut contenir jusqu'à 0,5 % de taux d'alcoolémie. Ces bières sont disponibles en France sous la mention "sans alcool".

Par ailleurs, la bière produite en France peut être étiquetée "sans alcool" ou "non alcoolisée" pour autant qu'elle soit à 0,05 % d'alcool ou moins.

De plus, la loi française permet aux bières jusqu'à 5,5 % de taux d'alcool une "tolérance" de 0,5 % sur ce qui est indiqué sur l'étiquette de la bouteille. Ainsi, une bière "sans alcool" à 0 % pourrait en fait contenir 0,5 % d'alcool et respecter les règles.

Cela semble peu probable, mais cela se produit : une étude publiée en 2010 a révélé qu'une bière à faible teneur en alcool et une bière sans alcool sur trois en vente au Canada avait un taux d'alcool plus élevé que celui indiqué sur l'étiquette.

 

DIFFÉRENCE ENTRE LA BIÈRE SANS ALCOOL ET LA BIÈRE CLASSIQUE

Bien que les bières sans alcool puissent contenir de l'alcool, les bières dont le taux d'alcoolémie est de 0,5 % et 0,05 %, par exemple, ne contiennent qu'une très faible quantité d'alcool par rapport aux bières de force ordinaire.

Par exemple, une pinte de bière à 0,5 % représente environ 0,28 unité d'alcool et une pinte de bière à 0,05 % représente 0,03 unité.

Par ailleurs, une pinte de bière à 4 % contient environ 2,3 unités d'alcool - environ 8 fois plus qu'une bière à 0,5 % et 80 fois plus qu'une bière à 0,05 %.

 

L'ALCOOL PENDANT LA GROSSESSE

Des recherches récentes ont révélé qu'il y a peu de preuves que la consommation légère d'alcool pendant la grossesse est dangereuse pour le bébé avant la naissance ou plus tard dans la vie.

La recherche a défini la consommation légère d'alcool comme correspondant à deux unités d'alcool jusqu'à deux fois par semaine - deux unités équivalent à environ sept pintes de bière à 0,5% ou 70 pintes de bière à 0,05%.

Malheureusement, même si la recherche n'a pas inclus la bière non alcoolisée, elle a aussi conclu qu'il n'y a pas de niveau " sans danger " de consommation pendant la grossesse. C'est pourquoi le ministère de la Santé du Royaume-Uni et l'American College of Obstetricians and Gynaecologists (ACOG) aux États-Unis conseillent aux femmes de ne pas boire d'alcool pendant leur grossesse.

Ainsi, bien que le risque d'effets nocifs liés à la consommation de bière à moins de 0,5 % de volume d'alcool soit extrêmement faible, il n'y a toujours aucune garantie qu'elle soit totalement sûre pendant la grossesse.

bière sans alccol

Cependant, certains experts affirment que les conseils du ministère de la Santé et du ACOG sont trop prudents et "peuvent causer plus de tort que de bien". Ils affirment que le changement par rapport à l'ancien document d'orientation du ministère de la Santé, qui recommandait aux femmes d'éviter l'alcool, mais de ne pas consommer plus d'une ou deux unités d'alcool une ou deux fois par semaine si elles en consommaient, n'est pas fondé sur des preuves concrètes.

L'ALCOOL EST PRÉSENT PARTOUT

Il est également important de se rappeler qu'il est presque impossible d'éviter de consommer de l'alcool pendant la grossesse, car de nombreux aliments et boissons de tous les jours contiennent de l'alcool en petites quantités sans avertissement sur l'étiquette.

Par exemple, de nombreux fruits et légumes contiennent des traces d'alcool. Il y a aussi de l'alcool dans des produits comme l'essence de vanille, le vinaigre, la sauce soja et le pain.

bière sans alcool grossesse

La quantité d'alcool dans ces produits alimentaires et boissons est généralement assez faible, même par rapport à la bière sans alcool. Cependant, certains de ces aliments contiennent plus d'alcool qu'une bière à 0,05 %.

Par exemple, cette étude a trouvé jusqu'à 0,77g d'alcool par litre dans certains jus d'orange, de pomme et de raisin. C'est presque deux fois plus d'alcool qu'une bière sans alcool à 0,05 % (environ 0,4 g d'alcool par litre).

PEUT-ON BOIRE UNE BIÈRE SANS ACLOOL ENCEINTE ?

En fin de compte, si vous buvez de la bière sans alcool pendant la grossesse, c'est un choix personnel.

D'une part, la plupart des bières non alcoolisées contiennent très peu ou pas du tout d'alcool et rien ne prouve que la consommation de bière sans alcool soit nocive pendant la grossesse. Cela fait de la bière sans alcool une alternative sensée à la bière de force normale lorsque vous êtes enceinte.

D'un autre côté, il n'y a pas de niveau d'alcool sans danger pendant la grossesse. Vous pouvez donc décider d'éviter toute bière, y compris les versions sans alcool, pour éviter tout risque de dommage. Rappelez-vous simplement qu'il est presque impossible d'éviter complètement l'alcool pendant la grossesse, parce qu'il se trouve, de toutes façons, dans de nombreux aliments et boissons du quotidien.

 

décapsuleur


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.